Comment lutter contre les mails de spam ?

Lutter contre les mails de spam est encore possible avec différentes solutions mises à disposition par le marché notamment anti-spam.

Les spams sont des messages électroniques non désirés qui apparaissent dans votre courrier.

Généralement, leur but est d’effectuer des publicités et vendre des produits ou des services. Cependant, il peut arriver que les spams soient malveillants, notamment dans le phishing bancaire.

Pour lutter contre le spam, il faut d’abord éviter de donner l’adresse de votre messagerie à des étrangers. Ensuite, vous ne devez pas répondre aux inconnus si le message vous semble douteux. Pour plus de précautions, ne cliquez pas sur les liens ni sur les pièces jointes des spams.

Enfin, installez un filtre ou un logiciel anti-spam pour ne plus recevoir ces types de messages. Il existe aussi des antivirus qui peuvent jouer convenablement ce rôle.

Les mails de spam sont des courriers électroniques non sollicités qui peuvent être envoyés à des fins publicitaires, frauduleuses ou malveillantes. Ils peuvent encombrer votre boîte mail, nuire à votre productivité, ou même compromettre la sécurité de vos données personnelles ou professionnelles.

Les solutions pour lutter contre les mails de spam

Pour lutter contre les mails de spam, il existe plusieurs solutions comme :

• Ne pas répondre aux mails de spam. Il ne faut pas non plus cliquer sur les liens ou les pièces jointes qu’ils contiennent. Cela pourrait confirmer que votre adresse mail est valide. Ainsi, les spammeurs seraient inciter à vous envoyer davantage de messages indésirables ou infecter votre ordinateur avec un virus.

• Ne pas communiquer votre adresse mail à n’importe qui, ni la publier sur des sites web publics. Cela pourrait faciliter la collecte de votre adresse mail par des robots ou des bases de données qui la revendent ensuite aux spammeurs.

• Utiliser des adresses mail jetables ou temporaires lorsque vous vous inscrivez à des services en ligne dont vous n’êtes pas sûr de la fiabilité. Cela vous permettra de limiter la diffusion de votre adresse mail principale et de réduire le risque de recevoir des spams.

• Utiliser un filtre ou un logiciel anti-spam. Il va trier vos mails entrants et bloquer ceux qui sont suspects ou indésirables. Vous pouvez configurer le filtre anti-spam de votre client de messagerie, de votre fournisseur d’accès à internet, ou utiliser une solution dédiée.

• Signaler les mails de spam aux autorités compétentes ou aux associations qui luttent contre ce fléau.

Poursuivre la lecture « Comment lutter contre les mails de spam ? »

Comment obtenir une adresse e-mail professionnelle ?

Obtenir une adresse e-mail professionnelle se fait notamment via l’achat d’un nom de domaine auprès d’un registrar.

Pour renforcer votre crédibilité auprès de vos potentiels clients, il est indispensable de disposer d’une adresse e-mail professionnelle. Pour ce faire, vous devez choisir un nom de domaine. Généralement, on recommande ceux qui se terminent par .COM ou .FR pour faciliter la mémorisation. Il est simple d’utiliser un nom de domaine pour un mail.

Mais vous pouvez aussi exploiter les autres possibilités qui s’offrent à vous. Une fois que vous êtes sûr que le nom choisi est libre, vous pouvez remplir les formalités nécessaires pour l’acquérir. En suivant les indications de l’interface, vous aurez la possibilité de créer plusieurs mails professionnels en quelques clics. Si vous souhaitez avoir plusieurs mails professionnels, le mieux est d’opter pour une formule payante.

Obtenir une adresse e-mail professionnelle auprès d’un registrar et / ou hébergeur

Une adresse e-mail professionnelle est une adresse qui utilise le nom de domaine de votre entreprise ou de votre marque, comme par exemple contact@votre-entreprise.com. Elle vous permet de renforcer votre crédibilité, votre image et votre relation avec vos clients, partenaires ou fournisseurs

Pour obtenir une adresse e-mail professionnelle, vous avez besoin de deux éléments :

• Un nom de domaine qui correspond à votre entreprise ou à votre marque. Vous pouvez enregistrer un nom de domaine auprès d’un bureau d’enregistrement. Le prix varie selon l’extension choisie (.com, .fr, .net, etc.).

• Un service d’hébergement de messagerie qui vous permet de créer et de gérer vos adresses e-mail. Vous pouvez utiliser un service gratuit ou un service payant. Le prix dépend du nombre d’adresses e-mail, de l’espace de stockage et des fonctionnalités offertes.

Les étapes pour obtenir son adresse e-mail professionnelle

Une fois que vous avez ces deux éléments, vous pouvez créer votre adresse e-mail professionnelle en suivant les étapes suivantes.

• Connectez-vous à votre compte client chez votre bureau d’enregistrement. Rendez-vous à la section « E-mails » ou « DNS ».

• Ajoutez les enregistrements MX fournis par votre service d’hébergement de messagerie pour rediriger les e-mails vers leurs serveurs.

• Accédez à votre compte client chez votre service d’hébergement de messagerie. Créez alors une nouvelle adresse e-mail avec le nom que vous souhaitez (par exemple contact, info, support, etc.).

• Configurez votre client de messagerie (comme Outlook ou Gmail) pour envoyer et recevoir des e-mails avec votre adresse e-mail professionnelle.

Voilà, vous avez créé votre adresse e-mail professionnelle ! Vous pouvez maintenant l’utiliser pour communiquer avec vos interlocuteurs professionnels.

Poursuivre la lecture « Comment obtenir une adresse e-mail professionnelle ? »

Comment se protéger de l’usurpation de l’adresse e-mail ?

Se protéger de l’usurpation de son adresse e-mail est indispensable face à la hausse des fraudes par phishing (hameçonnage en français).

Employée par les hackers, l’usurpation d’adresse e-mail cible de plus en plus de personnes. Si vous désirez ne pas en être victime, un simple mot de passe ne sera pas suffisant. Vous devriez plutôt protéger l’accès à vos messages, en mettant en place un système de double authentification.

En plus du mot de passe, ce système exige un deuxième facteur (code SMS, empreinte digitale…) avant de vous laisser accéder à vos mails.

Après l’avoir adopté, vous devez augmenter la protection de votre domaine de messagerie. Pour cela, vous aurez besoin de quelques protocoles informatiques (DMARC, SPF, BIMI, DKIM…). Très efficaces, ces protocoles analysent les messages entrants pour identifier les anomalies ou signes d’usurpation.

L’usurpation de l’adresse e-mail est une pratique frauduleuse qui consiste à envoyer des e-mails en se faisant passer pour quelqu’un d’autre, en utilisant son adresse e-mail comme expéditeur ou comme réponse. Cela peut avoir des conséquences graves, comme le vol d’informations personnelles, la diffusion de spam ou de virus, ou la tromperie des destinataires.

Les mesures pour se protéger de l’usurpation d’e-mail

Pour se protéger de l’usurpation de l’adresse e-mail, voici quelques mesures à prendre :

• La vigilance et la sensibilisation des collaborateurs. Il faut être attentif aux signes d’un e-mail suspect, comme des fautes d’orthographe, des demandes inhabituelles ou urgentes, ou des pièces jointes douteuses. Il faut aussi former les employés aux bonnes pratiques de sécurité informatique. Par exemple, il ne faut pas cliquer sur des liens inconnus. Il ne faut pas non plus divulguer des informations confidentielles par e-mail.

• La communication entre les équipes. Il faut vérifier auprès de l’expéditeur supposé si l’e-mail est bien authentique, surtout s’il implique une transaction financière ou une modification de coordonnées bancaires. Il faut aussi signaler tout e-mail frauduleux à son service informatique ou à son fournisseur de messagerie.

• La sécurisation des adresses e-mail et des adresses IP. Il faut utiliser un fournisseur de messagerie sécurisé qui offre des options d’authentification, comme SPF, DKIM ou DMARC. Ces protocoles permettent de vérifier que les e-mails envoyés depuis votre domaine sont bien légitimes et de bloquer les e-mails usurpés avant qu’ils n’atteignent leurs destinataires.

• Le double contrôle en cas d’e-mail impliquant une transaction financière. Il faut instaurer une procédure de validation qui implique au moins deux personnes différentes pour autoriser un paiement ou un virement. Il faut aussi vérifier les coordonnées bancaires du bénéficiaire avant d’effectuer l’opération.

• Le contrôle permanent des coordonnées bancaires des tiers. Il faut mettre à jour régulièrement les informations relatives aux fournisseurs, aux clients ou aux partenaires avec lesquels on travaille.

Comment se protéger de l'usurpation de l'adresse e-mail ?

Comment bien utiliser un e-mail transactionnel ?

Utiliser un e-mail transactionnel se fait après l’action d’un internaute après une commande ou une action particulière notamment sur un site web.

Encore appelé trigger marketing, l’e-mail transactionnel s’envoie à un destinataire précis dans le but de l’amener à confirmer une vente ou une action. Lorsqu’il est utilisé à bon escient, le chiffre d’affaires augmente, car les consommateurs ont plus confiance en vous.

Un e-mail transactionnel est un e-mail automatique envoyé à un destinataire unique pour confirmer une action ou un événement lié à votre site ou votre service. Par exemple, un e-mail de confirmation de commande, de réinitialisation de mot de passe ou de suivi de livraison.

Utiliser un e-mail transactionnel en le personnalisant

Pour bien utiliser les e-mails transactionnels, vous devez optimiser vos messages pour qu’ils soient envoyés dans de brefs délais. C’est également possible de personnaliser le contenu.

Ensuite, il faut que le message soit clair et que les titres soient accrocheurs. De la sorte, vous pourrez captiver davantage l’attention de votre cible. Enfin, mettez en place des politiques d’up-selling. Cela vous permet de vendre d’autres produits en dehors de celui qui intéressait au départ votre cible.

Pour bien utiliser un e-mail transactionnel, voici quelques conseils :

• Optimiser vos messages pour une meilleure délivrabilité. Il faut éviter les mots-clés qui peuvent déclencher les filtres anti-spam, utiliser un nom d’expéditeur clair et cohérent, et respecter les normes techniques (SPF, DKIM, DMARC).

• Personnaliser vos e-mails transactionnels. Il faut adapter le contenu et le ton à votre audience, utiliser des variables pour insérer le nom du destinataire ou des informations spécifiques, et ajouter votre logo et vos couleurs.

• S’adapter au parcours d’achat du client. Il faut envoyer les e-mails transactionnels au bon moment, en fonction du contexte et des besoins du client. Par exemple, envoyer un e-mail de confirmation immédiatement après une commande, puis un e-mail de suivi quelques jours plus tard.

• Inclure une stratégie cross-selling ou up-selling. Il faut profiter des e-mails transactionnels pour proposer des produits ou services complémentaires ou supérieurs à ceux achetés par le client. Par exemple, suggérer des accessoires pour un ordinateur ou une offre premium pour un abonnement.

• Utiliser un outil dédié et fiable. Il faut choisir une solution d’envoi d’e-mails qui garantit la rapidité, la sécurité et la traçabilité de vos e-mails transactionnels.

Poursuivre la lecture « Comment bien utiliser un e-mail transactionnel ? »

Thème : Overlay par Kaira. Texte supplémentaire
Le Cap, Afrique du sud